2 déc. 2005

Retour vers le Futur

Quand j' étais petit j' étais très fort en rédac . Mon moment de gloire fut quand mon professeur de français de 4 ème a lu ma rédaction à toute la classe, sur " Imaginez un Noel magique et racontez-le " . Ca lui avait tellement plu , elle n' a pas pu s' empecher de me foutre la honte à la lire à mes camarades, me faisant passer du coup pour un fayot pour le reste de l' année .
Honnetement je ne me souviens même plus de ce que j' y avais raconté, mais je ne doute pas que des rennes magiques et je ne sais quels autres lutins intervenaient . A la fin ça finissait comme dans Walt Disney et tout le monde repartait avec son cadeau Galeries Lafayette sous le bras .
Je sais qu' aujourd 'hui dans cette rédaction j' aurais mis d' autres éléments, pour en faire le plus chaud des Noels que j' ai jamais connu, avec disons...pourquoi pas des assistantes du Père Noel coquines et libidineuses, des tas de cadeaux en nature, mais bon, même si je n' ai pas perdu mon âme d' enfant, depuis j' ai découvert mon corps et une certaine tendance à pervertir tout ce que je raconte...
Donc : une vingtaine d' années plus tard, me voici avec un ferme intention : perpétuer ce moment de gloire ! ( mais avec des femmes à poils )

PS : en fait j' ai eu un deuxième moment de gloire depuis . En Terminale, on avait lu un extrait de la Métamorphose de Kafka en Allemand, et manque de bol, je me suis tapé une interro dessus . Comme j' ai toujours été nul en Allemand ( Cette langue ne sert qu' à dresser les fauves et les Allemands ) , et que je n' avais pas trop révisé, je me suis permis de répondre à la question " Pourquoi le héros se transforme t -il " ? ( Rappel : le héros se trtansforme ne cafard géant, et non ce n' est pas de la BD Marvel ) : " Parce qu' il habite près de Tchernobyl dans le sens du vent " ( actualité de l' époque ) . Ma prof, me reconnaissant néanmoins un certain humour, l' a lu à mes camarades, ce qui a fait de moi une gloire pour l' heure restante . Mais j' ai pas eu une bonne note au bac pour autant . M' en fous, je ne suis jamais retourné en Allemagne ( et je ne crois pas qu' il reviendront ) .

2 commentaires:

deanna a dit…

Aaah ben oui c'est moche l'allemand! Sauf quand c'est du Rammstein.

Dernel Lyric a dit…

Menteur, y paraît que tu fréquentes régulièrement un petit hôtel de chasse bavarrois...