3 juil. 2006

The fake sound of progress

En musique , il y a deux types de groupe .
Ceux qui font un hit-single, deviennent célèbres du jour au lendemain, font un album, sniffent ou boivent leurs royalties sur leur tournée qui se révèlera être leur unique et dernière . Après , ils finissent encore plus ruinés suite à la reconnaissance volontaire ou non ( maudits test ADN ! ) de ces enfants fabriqués en backstage, et trainent à vie un disque d' or qui finira dans leurs toilettes .
Et puis il y a les groupes qui durent .
Bon en fait y' a encore deux sous-catégories, celles des artistes qui ont une méthode et l' appliquent à mort ( Black Sabbath, Yngwie Malmsteen, Frankie Vincent ) et ceux qui " s" adaptent " .

Exemple : ci-dessous, un groupe nés dans les années 90, les Lost Prophets :

- 1ère époque : les Djeunz
Il vient de créer son groupe avec des potes de bahuts : le BMX , parce que j' ai pas le permis, et j' attends que les parents de mes potes viennent les chercher après la répet' qu' était mortelle d' ailleurs...A cette époque, la musique de LP, c' est un joyeux mélange de batterie funky, de métal, de scratches, bref la bonne tendance fusion de ces années, c' est de la casquette à l' envers et du haut de survet adadas .



- 2 ème époque : Les Beaux Gosses :
Fini le look hip-hop, bonjour les t-shirts ras le torse la musique devient plus rock mais mélodique, parce qu' on a entendu que les mecs de Staind ou de Hoobastank y marchaient bien alors bon...Si ça paie le renouvellement de t-shirts...




- La nouvelle période : Lost Ferdinand .
Ptain, je viens d' acheter l' album, et là, le choc : ou est passé mon groupe de fusion pour minets préférés ? Et ben le détail qui ne trompent pas : ils ne sont plus que 5 , exit le DJ scratcheur, t' es prié d' aller voir si une carrière solo t' attend pas ailleurs sur Skyrock, nous on va chez le coiffeur-visagiste se refaire un look ...
LP, maintenant, ça ressemble physiquement à Franz ferdinand qui rencontre Indochine, et musicalement, mis à part le son plus heavy mais bien propre signé...Bob Rock ! , et ben c' est du Franz Ferdinand croisé avec The Killers, un peu plus énervé certes, mais fini le néo-fusion !
OK, je vais être honnête : cet album est bien . De temps je retrouve la pêche et les cris de ce groupe que j' aime toujours, mais c' est plus pareil...Moi j' aimais bien le métal sautillant des jeunes énervés et sans questions...Maintenant ils sont chez Sony...Même si le single "Rooftops" déchire"...Je ne peux m' empêcher de penser que quelque part je préférais les jeunes cons qui chantaient " the Fake sound of progress " :

Somebody told me that I always have to bow
if that was true I would have fallen apart by now
The more u think, the less u act their ways
so can u hear this, the fake sound of progress


Bah, j' arrive pas à leur en vouloir...http://www.myspace.com/lostprophets


5 commentaires:

Herr_D a dit…

En fait, les Lost Prophets, ce sont les Silmarils anglais... Remarque, imiter Franz Ferdinand ça reste plus classe que se prendre pour Kyo.

The Dekk a dit…

.Je pense que tu aimerais bien, ça me fait penser à Billy Talent maintenant quelque part...

Peewee Peeper a dit…

Je ne connaissais pas, mais ça s'écoute plutôt bien (comme ton blog se lit très bien également, d'ailleurs)

The Dekk a dit…

Merci merci .
J' avais peur que tout cela soit trop intello . Ou pas .

The Dekk a dit…

Merci merci .
J' avais peur que tout cela soit trop intello . Ou pas .