30 mars 2007

Blog Notes

...C' est marrant, je n' y avais jamais pensé à ce titre là, c' était pourtant l' évidence .
Que dire ?
Afin de ne pas laisser la poussière s' installer sur ce blog, j' ai attaqué mon petit ménage de Printemps . Le tout en écoutant du Van Halen . Croyez le ou non, les titres s' adaptent pas mal selon les pièces nettoyées...
En nettoyant la chambre, j' ai pu écouter " Jump", "Could it be magic " , Hot for teacher", " And the cradle will rock", " Dirty movies " . Complètement de circons
tance !
En nettoyant les toilettes par contre, c' était " House of pain, " Fire in the hole", " Bottoms up ", " Dirty water dog" ou " You' re no good"....
Remarquez en fait selon les circonstances on peut aussi inverser, ça prend aussi du sens !
Ceci est cela dit chez moi le signe d' un stress et de la tentative d' échapper à quelque chose...Peut être est ce que cela à voir avec ma recherche d' emploi, et de tout ces entretiens que j' ai eu cette semaine et ceux prévus dans la semaine à venir .

Je me dis que je tente d' échapper une dernière fois à l' Abime du corporatisme par des faux-fuyants...Ou vraiment , ça commençait à être nécessaire . Mon équipement de hockey sent vraiment le putois décomposé qui aurait mangé du camembert ( pour dire ! ), le problème, c' est que la pièce appellée " Le vestiaire " est surtout à l' origine un couloir d' entrée . Qui n' en fait plus beaucoup justement d' entrées dû à l' assaut olfactif généré par ma sudation, fussent les circonstances de celles-ci magnifiques de par l' effort sportif déployé . ce dimanche va donc être occupé par un nettoyage qui me vaudra les quolibets de mes partenaires sportifs plus virils, quand on joue au hockey on est pas censé sentir la Lavande .
En fait porter de nouveau costume et cravate cette semaine ne m' aura pas, comme je le craignais, rempli d' angoisse . En fait je retrouvai des sensations familières, comme un retour de vacances à l' école et la sensation du sac à dos sur les épaules . Assez marrant je dois dire, à priori pas agréable en y pensant puis finalement les pieds vous emmenent tout seuls . Et j' ai aussi retrouvé en voyageant dans le métro ce sentiment bizarre et pas forcément sympathique d' être différent de la masse, comme supérieur . Comme un super de Superman, plu
tôt en Supercon . Mais je crois que ça s' appelle en fait Etre Potentiellement un Cadre Manager . La reprise de contact avec le "milieu" s' est faite sans souci : au contact de tous ces "Dirigeants Managers Focusés sur la performance", j' ai fait preuve d' un atavisme insoupçonné .
Tout ça aussi pour dire, que maintenant soumis à ce qu' on appellera la " Dreadline " ( Ah Ah Ah super private joke ), j' ai retrouvé un semblant d' inspiration et de création musicale . Alors que pendant 3 mois j' ai eu tout le temps d' en faire de la zik, je n' ai avancé sur rien . La faute à pas d' échéance, la procrastination à l' infini devenant possible . Alors mai
ntenant je suis plus motivé . Et bien sûr dans quelques semaines je n' aurai plus le temps de rien . En fait ce qu' il faudrait pour réveiller mon génie musical, c' est une bonne maladie qui finit mal, mais ne touche pas les capacités cérébrales . Et on dira de mon album posthume : " C' est le meilleur, quand on pense qu' il a tout joué uniquement avec son nez !!! " ( et ça c' est la version soft ) .
Bientôt pour preuve, un petit morceau de Bossa pas très Nova hommage à ma période de repos intense, et une fameuse reprise d' un morceau issu du jeu " Thunderforce IV" sur Sega Megadrive, qui vous prouvera que je suis resté un guitariste spécialiste de la m
usique qui fait mal au crâne .
Bon je vous laisse, car ce soir, pour continuer sur ma lancée Van Halen-ienne, ce sera " Dance the night away " . Je peux nettoyer le parquet, mais aussi le bruler avec mes pieds !
WOoW HoooOO !!! YEEEAAH !!!



4 commentaires:

Peewee Peeper a dit…

Je me permets de te rappeler ta propre sagesse : boulot = argent = manger + lire + musique + vacances + opportunités sexuelles = LIBERTE

deanna a dit…

Elle a tout dit !

Herr_D a dit…

Oui, mais si l'équation complète était plutôt celle-ci :
boulot = argent = manger (des trucs gras à la cantoche) + lire (des journaux gratuits de merde dans un métro blindé de monde) + musique (bon là ok) + vacances (sacrifiées à l'autel des projets en retard) + opportunités sexuelles (qui ne seront jamais concrétisées parce que coucher avec ses stagiaires, ça peut conduire en taule) = LIBERTÉ (de retourner au chômage) ?
Non mais je dis ça comme ça, hein...

The Dekk a dit…

->PeeWee : je t' ai déjà dit que je suis super fort pour dire des conneries, hé hé
->Deanna : comment peut tu valider une personne qui me cite MOI ?
->HerrD : Je t' honore du titre de Fight Clubber du moi ( et je rappelle qu' il est physiquement impossible d' avoir des relations physiques avec une stagiaire en finance . Ces gens là ne sont pas humains . )